Plus que des plages : 7 x la nature en Andalousie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Certes, les plages de la Costa de Sol sont fantastiques. Mais une fois que vous avez levé le menton du sol, il y a beaucoup plus à découvrir. 30% de l’Andalousie, la région à laquelle appartient la Costa del Sol, est une nature protégée. Vous trouverez une variété de paysages riches – des déserts aux sommets montagneux enneigés – qui plairont particulièrement aux amoureux de la nature et à ceux qui recherchent la paix et la tranquillité. Qu’en est-il des perles suivantes ?

Parc national de la Sierra de las Nieves

Près de Ronda, à une heure de route de Marbella et Estepona, se trouve cette réserve naturelle de 23 000 hectares. En raison de l’absence d’activité humaine dans la région, les animaux y prospèrent. Avec un peu de chance, vous pourrez croiser des chèvres de montagne ou des mouflons, et des aigles royaux et des faucons tournent au-dessus de votre tête. On y trouve également une flore magnifique, notamment des châtaigniers et des caroubiers, des chênes verts et des chênes-lièges, ainsi que des sapins espagnols de plus de 500 ans. C’est aussi un eldorado pour les randonneurs et les vététistes. Le nom de “montagnes de neige” vient du costume blanc qui orne souvent les plus hauts sommets. Depuis le début du mois de juillet, la Sierra de las Nieves est officiellement devenue le seizième parc national d’Espagne.

Parc naturel de la Sierra de Aracena et des Picos de Aroche

Au nord de la province, beaucoup plus à l’intérieur des terres, cette réserve naturelle couvre 28 villages et 186 000 hectares. Dans cette partie de l’Espagne, il y a beaucoup de pluie. Le résultat : les forêts les plus luxuriantes, qui sont également parfaitement préservées. Cela attire de nombreuses bestioles, dont des espèces menacées et protégées. Le lynx ibérique, l’ombre de la forêt, se cache dans les bois méditerranéens. De même, la cigogne noire, qui se pose parfois dans les Ardennes belges, fait son nid dans cette région de la province de Huelva. En parlant d’animaux : sur les pâturages tendres et verts de ce parc naturel, les porcs ibériques se parent de la couche de lard qui rend le jambon espagnol si irrésistible.

Parc naturel de Cabo de Gata-Nijar

La variété règne dans cette zone côtière protégée d’Almeria, dans le sud-est de l’Espagne. Ses origines volcaniques créent des formations rocheuses spectaculaires et des falaises déchiquetées pouvant atteindre 100 mètres de haut. Les plages de perles se trouvent dans des criques. De petites îles entourées de récifs coralliens, comme des taches de peinture au large de la côte. À l’intérieur des terres, on trouve des lagunes, des steppes sèches, des marais salants et une zone si aride qu’elle est presque désertique. C’est l’une des régions les plus arides d’Espagne, où le mercure atteint régulièrement des sommets et où il ne pleut pratiquement pas. En raison de la variété de ses paysages, le parc naturel abrite une grande variété de plantes et d’animaux, y compris des espèces menacées.

Réservoirs du Guadalhorce

À moins d’une heure de Malaga et de la Costa del Sol, souvent très fréquentée, les eaux azurées de trois lacs brillent. C’est un endroit idéal pour nager, faire du kayak ou profiter de la nature. Dans la vallée voisine du Guadalhorce – la rivière qui donne aussi son nom aux réservoirs – les roches calcaires alternent avec des villages blancs aux rues accueillantes. L’attraction la plus connue de la région est le Caminito del Rey, un sentier de randonnée rocheux. Tu oses ?

Parc naturel de la Sierra de Castril

Depuis la Peña de Castril, avec ses 955 mètres, le point culminant du parc, on peut voir toute la région. Vous verrez les montagnes rugueuses, avec leur relief abrupt, leurs gorges escarpées et leurs forêts de pins et de chênes verts. Vous pourrez même apercevoir des oiseaux de proie – le vautour fauve, le vautour et le faucon pèlerin ont élu domicile dans cette région de la province de Grenade. Une chose est sûre : vous aurez envie d’explorer la Sierra de Castril, de suivre l’un des nombreux sentiers de randonnée et de voir où vous aboutirez. Peut-être au Barranco de la Osa – littéralement : le Ravin de l’Ours. C’est la partie la plus célèbre de la formation karstique, sculptée par l’eau au cours de nombreux millénaires. Les éléments naturels sont les véritables architectes ici, car il n’y a pas beaucoup d’activité humaine.

Parc naturel Del Estrecho

La mer Méditerranée et l’océan Atlantique se rencontrent à Tarifa. À proximité se trouve le parc naturel Del Estrecho, un littoral accidenté avec des kilomètres de plages protégées, de dunes et de bancs de sable. La plage la plus célèbre, Bolonia, attire les amateurs de bronzage. Vous pourrez y respirer l’air marin le plus pur et voir nager des tortues imbriquées, des dauphins et des marsouins. Vous préférez une touche de culture ? Dépêchez-vous de rejoindre Bealo Claudia, les vestiges d’une ancienne cité romaine.

Sierra Nevada

Parc national au cœur de l’Andalousie. Comme la Sierra de las Nieves, cette chaîne de montagnes est souvent recouverte d’une couche de sucre glace. En haute altitude, des espèces rares de fleurs, comme les violettes de la Sierra Nevada, poussent entre les crevasses des rochers. Les vallées, autrefois creusées par le retrait des glaciers, abritent des sangliers, des renards, des blaireaux et des genets, une sorte de civette originaire d’Afrique. La Sierra Nevada est magnifique en toutes saisons. En hiver, les skieurs dévalent les pentes, au printemps, les amandiers fleurissent et en été, les nombreux sentiers d’escalade rocheux vous attirent. Attention : ils sont addictifs. Derrière chaque virage, il y a une nouvelle splendeur.

Sorry!

Iconic start vanaf €785.000.

Demande d'informations

Iconic prijslijst aanvragen

Demander la brochure Iconic